DES MAISONS ET DES MORTS




Laboratoire de DANSE
Technique et entrainement physique en fonction de la composition.
se reconnaître, se perdre, prendre de choix, les laisser agir;
mourir et revivre,
découvrir ses maisons pour s’échapper et savoir revenir.
Proposé par Lucía Soto

          

Le corps sur scène compte par lui-même.
Le corps comme transmetteur d'histoires, sensations ; le corps comme forme de remise en question, de communication, de recherche, de divertissement, de réveil... nous insinue, suggère.
Mes objectifs à partager dans ce laboratoire sont, que chacun s'approprie sa part physique, pour avoir de plus en plus d'outils pour la composition. Par le biais du mouvement, l'objectif est d'avoir chaque fois plus de liberté et de possibilités sans effort inutile, en veillant à mon outil-corps.
Je propose, tout d'abord, un entraînement physique-technique dans lequel nous construirons un langage commun. Le foyer sera la conscience du centre, du poids, du rejet, du squelette : convoquer le mouvement sans trop d’effort.
Ceci pour pouvoir ensuite, mettre le corps en situation de risque, le mettre à la disposition de mon imaginaire. Jouer entre mon monde physique et mon monde interne, mes images, comment l'un et l'autre se nourrissent continuellement.
Nous travaillons avec la conscience d'identifier ses choix, rationnels, intuitifs, habitudes, en développant un regard omniscient, analytique et sensible.
Il m’intéresse que nous identifiions les schémas de chacun, pour les utiliser consciemment et les dépasser, se poser la question de l'inconnu.
Créer de la fiction à partir de la matière concrète: mon corps.